THOMAS MURAT
 Pédicure - Podologue TOULOUSE

Thomas Murat
Pédicure - Podologue D.E

9 rue de la Laque
31300 TOULOUSE

pictogramme téléphone 06 15 80 26 17


pictogramme mail thomas.murat@live.fr


logo facebook MuratPodologueToulouse

+
croix de fermeture

Podologie

La podologie est une discipline paramédicale qui consiste à repérer un trouble statique et le traiter ou en prévenir les conséquences éventuelles.

Un trouble statique est une position, une orientation particulière du pied au sol susceptible d'entraîner douleurs et pathologies au niveau du pied, mais également au niveau des articulations et muscles sus-jacents (cheville, genou, dos...)

Le traitement se fait par orthèses plantaires, qu'on appelle usuellement "semelles orthopédiques" qui auront pour but de corriger le trouble statique et par conséquent, traiter la pathologie.

Le diagnostic podologique et l'éventuelle conception d'orthèses plantaires doivent faire suite à un examen clinique réalisé par le podologue.

Examen Clinique

L'examen clinique doit permettre au podologue d'établir un lien entre la douleur du patient et un trouble statique, c'est à dire une position des membres inférieurs pouvant être à l'origine d'une pathologie.

Un examen clinique rigoureux passe par un bon échange praticien-patient, un bilan articulaire, mais aussi une observation statique, dynamique, ainsi que des chaussures.

L'issue de l'examen doit permettre au podologue d'envisager un traitement par orthèse plantaire, si besoin.

Un podoscope est un appareil utilisé par le podologue. Il permet l'analyse la voûte plantaire d'un patientSur les photos, la patiente est sur le podoscope. C'est un dispositif qui permet d'observer les empreintes plantaires par vitropression. On observe également la position statique du pied dans son ensemble, de dos comme de face.

Semelles orthopédiques

Orthèses plantaires

La semelle orthopédique ou orthèse plantaire qui corrige le pied et ainsi la posture du patient.

Quand peut-on avoir recours aux semelles ?

Lors de

  • douleur plantaire au talon
  • douleur de la plante du pied
  • douleur d'avant-pied (métatarsalgies, cors, durillons...)
  • douleurs articulaires pied/ cheville/ genou
  • tendinites des muscles de la cheville
  • tendinites des muscles du genou
  • lombalgies
  • usure prématurée des chaussures
  • hallux valgus
  • prévention (pathologies rhumatismales, diabète)
  • pour les enfants (dans certains cas)

( voir Pathologies du pied )

Semelles orthopédiques Semelles en préparation

Comment sont réalisées les semelles?

Je conçois les semelles de A à Z à partir de plaques de matériaux de différentes densité, rigidité, choisis en fonction du patient, de ses activités, de son rapport taille/poids, de la pathologie présentée. Je n'utilise pas de modules préconçus à adapter directement aux patients. Toutes les semelles sont thermoformées, c'est à dire, moulées à chaud selon le relief du pied.

A l'issue de l'examen clinique, je réalise une empreinte du pied du patient, à l'encre, sur un papier. Ce papier me servira de patron pour le dessin des éléments que je mettrai sur la semelle. Je prends aussi la mesure de l'intérieur de la chaussure à l'aide d'une semelle "gabarit" ce qui me permettra de réaliser une semelle parfaitement adaptée à la chaussure.

Prise d'empreintes des pieds du patient Dessin d'un gabarit à partir de l'empreinte du pied et découpe du gabarit.

Une prise d'empreintes des pieds sont ensuite effectuées dans de la mousse. Un positif en plâtre est ensuite réalisé. Sur celui-ci, je ferai quelques modifications correctives si besoin, puis la semelle sera chauffée puis moulée au positif.

Moulage des empreintes avec de la mousse. Moules en mousse.

Pathologies du pied

Talalgie

C'est le terme usité pour désigner toutes les pathologies en rapport avec le talon. La talalgie constitue un motif de consultation très fréquent, car le talon est très sollicité lors de la marche, et assume une part importante des impacts lorsque le pied attaque le sol.

Anatomie

L'os du talon est le calcanéus. C'est un os qui comporte de nombreuses insertions musculaires sur sa face plantaire. Les muscles insérés à ce niveau sont appelés muscles intrinsèques du pied et vont permettre une bonne stabilisation du tarse et des orteils, lors de la marche et en statique.

Cette face compte également un tissu important : l'aponévrose plantaire. Celle-ci s'étend jusqu'aux têtes métatarsiennes et confère un soutien, un amortissement au pied, mais aussi une capacité de propulsion lors de la marche. Son insertion est proche de certains muscles intrinsèques du pied (abducteur d'hallux).

La face postérieure du calcanéus supporte l'insertion terminale du tendon d'Achille, ou tendon calcanéen. Par la contraction du mollet, le tendon calcanéen va permettre de réaliser l'extension de la cheville. La terminaison de ce tendon est en continuité fonctionnelle avec l'aponévrose plantaire. On appelle cet ensemble le système tricpito-calcanéo-plantaire.

Epine calcanéenne

Myo-aponévrosite plantaire

Dessin illustrant la talalgie.La talalgie fréquente, crée une douleur vive, comme une pointe, juste derrière la voûte plantaire, sur la partie interne du talon. La douleur se manifeste souvent dès le lever, en fin de journée, ou après une station assise ou couchée prolongée. L'apparition de la myo-aponévrosite plantaire est consécutive à une augmentation de la station debout, de la marche, suite à une reprise sportive trop rapide, mais souvent sans facteur déclenchant particulier. Une fois que la douleur est installée, il est rare qu'elle disparaisse spontanément.

Mécanisme

Cette pathologie correspond à une mise en tension excessive de l'aponévrose plantaire au niveau de son insertion plantaire sur le calcanéus. A la longue, il peut se créer un remaniement osseux non douloureux, mais qui témoigne des tensions exercées par l'aponévrose sur son insertion osseuse. A la radio, sur un cliché de profil, ce remaniement osseux se présente comme une pointe, ou comme une épine, ce qui confère (à tort) son nom à la pathologie.

Radio avec précision des emplacements du calcanéus et de l'épine calcanénne

Traitement

Les semelles orthopédiques peuvent stopper ce mécanisme de tension aponévrotique et donc stopper le processus douloureux. Il est parfois nécessaire d'associer ce traitement à de la kinésithérapie pour une bonne efficacité.
Conseil: glaçage de la zone et massage avec une balle de tennis sous le pied.

Tendinopathie calcanéenne d'insertion

Enthésopathie calcanéenne

Dessin illustrant l'enthésopathie calcanéenneSouffrance de la partie postérieure du talon, au niveau de l'insertion du tendon d'Achille. Elle produit une sensation de pointe ou de tiraillement à chaque fois que le talon se pose au sol. La douleur est présente dès le lever, en fin de journée, ou après une station assise ou couchée prolongée. Souvent déclenchée par la reprise sportive trop rapide, ou par une longue marche. Parfois, elle peut être associée à une myo-aponévrosite plantaire.

Mécanisme

Il existe une mise en tension excessive du tendon d'Achille au niveau de son insertion sur la face postérieure du calcanéus, ce qui provoque une douleur et une inflammation.

Traitement

Les semelles orthopédiques permettent de traiter cette pathologie; le traitement est encore plus efficace en l'associant avec des séances de kiné + glaçage de la zone et gel anti-inflammatoire. Dans le cas d'un patient sportif, il est nécessaire de calmer voire de stopper l'activité pendant quelques temps.

Pathologie de Sever

Se produit chez l'enfant de 10 à 15 ans, souvent le garçon sportif. Le mécanisme est le même que celui décrit plus haut, sauf que les tensions se font sur une partie du calcanéus en cours d'ossification.Radio avec situation du calcanéus et du noyau d'ossification.
Il faut donc arrêter toute activité sportive pendant 6 semaines, et privilégier un traitement par semelles orthopédiques.

Talonnade

Douleur vive, sur l'ensemble de la partie plantaire du talon, souvent déclenchée par une réception sur le talon après une chute, ou sur une pratique sportive intense sollicitant des appuis importants ou des sauts

Mécanisme

Les parties molles du talon (muscles, capiton graisseux) sont lésées donc douloureuses suite au traumatisme.

Traitement

Arrêt temporaire de la pratique sportive, port d'une chaussure avec une semelle épaisse, à associer à une paire de semelles orthopédiques avec talonnette amortissante. Glaçage de la zone, gel anti-inflammatoire

Bursites

Douleur constante au niveau de l'appui talonnier, souvent provoquée par des chocs répétés sous le talon (pratique sportive ...) ou sur la face postérieure du calcanéus (souvent une chaussure trop serrée à l'arrière du talon, entraînant des frottements répétés). Ces deux types de bursite peuvent être en rapport avec une myo-aponévrosite plantaire ou une tendinopathie calcanéenne d'insertion. La douleur de type inflammatoire, qui peut être présente au repos, s'associe souvent de gonflement/rougeur/chaleur de la zone concernée, mais aussi un "crissement" caractéristique à la palpation

La bursite est une inflammation d'une bourse séreuse. Les bourses séreuses sont situées entre les os et les tendons, et jouent un rôle d'amortisseur mais également permettent le glissement des tendons sur les os lors du mouvement. Les bourses séreuses sont extra-articulaires.Dessin situant les bourses séreuses.

Traitement

Arrêt temporaire de la pratique sportive, glaçage de la zone, gel anti-inflammatoire, changement de chaussures, semelles orthopédiques.

Hallux valgus

L'hallux est le nom scientifique pour désigner le "gros orteil". Valgus signifie "qui se porte en dehors". On peut traduire "hallux valgus" par "gros orteil déviant en dehors". C'est une pathologie fréquente qui occasionne gène esthétique, douleur et difficulté à se chausser. C'est pourquoi l'hallux valgus est un motif de consultation très courant.

Mécanisme

La formation d'un hallux valgus est un phénomène complexe favorisé par un ensemble de facteurs pré-disposants.

On pourra retenir que:

Le 1er métatarsien est articulé avec la phalange proximale du gros orteil. Il se produit au cours des années une déviation du 1er métatarsien, mettant en place la déformation, ce qui constitue un "oignon" qui correspond en fait à la partie saillante de la tête sphérique du métatarsien.

Cette déformation est une sub-luxation de la phalange par rapport au métatarsien, qui se fait selon un mécanisme inflammatoire. Dessin explicant l'hallux valgus

Causes

On comprend par l'image que les chaussures à talons sont à l'origine d'halux valgus.L'hallux valgus est souvent héréditaire (60 % des cas), en rapport avec une hyper-laxité ligamentaire, ainsi que d'autres conformations anatomiques articulaires du pied. Le port de chaussures serrées ou à talon haut (>5cm) sur du long terme, accentue le phénomène.

Traitement

L'hallux valgus est un phénomène évolutif; en fonction de la déformation les traitements ne seront pas les mêmes. Il faut retenir que la chirurgie est en dernier recours, lorsque les traitements en amont n'apportent plus de soulagement. Nous allons développer à présent les traitements conservateurs, et les traitements chirurgicaux.

Traitements conservateurs

  • DES CHAUSSURES ADAPTEES

    Si vous souffrez d'hallux valgus, même si celui-ci est très modéré, il est important de bien choisir vos chaussures. Il est nécessaire d'opter pour des modèles comportant un bout élargi pour éviter la compression des orteils. Si possible, éviter les chaussures comportant des coutures internes qui pourraient provoquer des frottements sur la déformation. De même, des talons trop élevés (>5cm) n'arrangeront pas le problème. Les porter occasionnellement n'est pas néfaste, mais au quotidien cela peut accélérer l'évolution de l'hallux valgus.

  • SEMELLES ORTHOPEDIQUES

    Lorsque l'hallux valgus est détecté tôt, le port de semelles orthopédiques permet de ralentir dans le temps l'évolution de la déformation. Il permet donc de soulager les douleurs inflammatoires majorées par la marche et offre un réel confort. Là encore, des chaussures larges faciliteront le port de semelles.

    ( voir Semelles orthopédiques )

  • SOINS DE PEDICURIE

    Lorsqu'il est constitué, l'hallux valgus entraîne une désorganisation des appuis plantaires et de la position des orteils. Les conséquences seront des durillons ou des cors aux endroits trop sollicités. La déformation elle même peut être le siège de ces lésions. Enfin, les ongles peuvent être abîmés par le positionnement adoptés par les orteils. Des soins de pédicurie réguliers soulagent ces douleurs et évitent l'aggravation des lésions.

    ( voir Cors et durillons )

  • ORTHOPLASTIE

    Les déformations d'orteils conséquentes de l'hallux valgus peuvent entraîner des douleurs quotidiennes par frottements et hyper-appuis dans la chaussure. L'orthoplastie peut être une solution pour éviter la réapparition trop rapide d'un cor ou d'un durillon sur un orteil, après un soin de pédicurie.

    ( voir Orthoplastie )

  • CONTENTIONS NOCTURNES

    La déformation créant l'hallux valgus est de type inflammatoire (comme un rhumatisme). Le fluage capsulo-ligamentaire s'accompagne d'une inflammation douloureuse. Celle-ci peut se produire la nuit. Pour remédier à cela, la contention nocturne fixe l'articulation métatarso-phalangienne et évite donc le phénomène inflammatoire nocturne. Attention, la contention ne permet pas de corriger ou de stopper la déformation !

    ( voir Contentions nocturnes )

  • TRAITEMENT CHIRURGICAL

    L'opération peut se faire si l'intensité de la douleur, ou encore la difficulté à se chausser du fait de la déformation, sont majorés, et réduisent considérablement la qualité de vie. De plus, l'intervention chirurgicale aura lieu si tous les traitements conservateurs ont échoué.

    Il est possible de remarcher le lendemain de l'intervention, en portant une chaussure orthopédique qui évitera l'appui sur la pointe des pieds(digitigrade). En moyenne, il faut compter 2 mois d'arrêt de travail. Les activités du quotidien pourront être reprises comme d'habitude à partir de 3-4 mois. La conduite automobile peut être reprise au bout d'un mois environ

    Tous ces délais sont approximatifs et peuvent varier en fonction de vos activité quotidiennes, professionnelles et sportives.

Contentions nocturnes

Photo d'attelle pour la contention du pied. Une contention nocturne est un appareillage amovible qui se fixe la nuit, au niveau du gros orteil et du tarse antérieur du pied, en cas d'hallux valgus douloureux. Son action a une visée antalgique en bloquant le mécanisme inflammatoire nocturne associé à la déformation (fluage capsulo-ligamentaire et rétraction tendino-musculaire) à l'origine des douleurs. Il faut bien comprendre que cette attelle de nuit n'a pas pour but de "redresser" ou "réaxer" l'orteil. Elle n'empêchera pas la déformation de se mettre en place, mais elle permettra d'éviter les douleurs nocturnes inflammatoires par le blocage de l'articulation.

La contention est découpée dans une base en résine thermoformable, selon un patron pré-défini. La fixation se fera simplement avec du Velcro. Photo d'une attelle posée sur le pied.

La base thermoformable est chauffée puis moulée au pied du patient. En refroidissant, l'attelle conserve la position induite. Il n'y a plus qu'à ajuster le serrage adéquat avec la bonne longueur de Velcro.